Les implants dentaires

Les implants dentaires sont des vis en alliage de titane insérées dans l’os de la mâchoire pour soutenir des dents artificielles telles que des couronnes, des ponts ou des prothèses complètes. Le titane est un des métaux les plus biocompatibles, c’est-à-dire que l’os guérit autour de l’implant à la suite de la pose et y adhère directement. Ce processus est appelé «ostéo-intégration».

Les prothèses partielles ou complètes traditionnelles sont souvent mobiles et encombrantes, obstruent le palais et peuvent nuire à l’élocution ou à la mastication. Les implants dentaires constituent donc une solution fiable pour remédier à ces problèmes.

Ils sont aussi utilisés pour remplacer une ou deux dents, car ils permettent d’éviter d’avoir à tailler les dents naturelles adjacentes pour supporter un pont fixe traditionnel. Le remplacement de dents à l’aide d’implants dentaires permet également d’éliminer l’espace sous un pont fixe traditionnel où des aliments peuvent se loger et qui peut être difficile à nettoyer.

Plusieurs patients à qui les implants dentaires n’étaient pas recommandés il y a quelques années peuvent maintenant recevoir des traitements grâce aux techniques chirurgicales modernes.

Les étapes du traitement

Si la pose d’implants dentaires vous convient, le traitement se fera en deux étapes. Durant la première étape, l’implant dentaire sera inséré dans l’os de la mâchoire. Pendant les quelques semaines qui suivront, l’implant sera laissé en place afin de permettre à l’os de s’attacher à celui-ci. La plupart des patients peuvent alors porter une prothèse provisoire.

Durant la deuxième étape, la fabrication d’une couronne, d’un pont ou d’une prothèse sera entreprise par votre dentiste.

Il est recommandé que ces traitements soient effectués par deux équipes distinctes car ils nécessitent des habiletés bien différentes.

Avant la chirurgie

Consultation et examen

Un questionnaire sur vos antécédents médicaux sera révisé avec vous. Celui-ci portera particulièrement sur les allergies, les médicaments ou les problèmes de santé susceptibles de modifier la chirurgie et/ou l’administration de l’anesthésie. Il est important de fournir tous les renseignements nécessaires, particulièrement si vous prenez des médicaments, afin que le chirurgien ait une information pertinente, récente et complète de votre état de santé avant de recommander toute chirurgie.

Avant que le chirurgien puisse déterminer si l’on peut procéder à la pose d’implants dentaires, il fera un examen de votre bouche et discutera des résultats avec vous. Cet examen nécessitera des radiographies en trois dimensions, laquelle pourra montrer la quantité et la qualité de l’os de votre mâchoire, la proximité de dents ou de nerfs ainsi que d’autres caractéristiques anatomiques qui ne peuvent être perçues à l’œil.

Pourquoi une greffe d’os?

Un implant dentaire n’est aussi solide que l’os dans lequel il est placé.

La plupart des implants dentaires peuvent maintenant être placés dans la mâchoire sans avoir recours à une greffe d’os. Par contre, il se peut que l’os présent soit insuffisant, ou trop mince, pour que l’implant puisse être solide pour le reste de votre vie. Nous utilisons les greffes d’os dans les cas suivants:

  • Lors de l’extraction d’une dent compromise ou infectée afin de préparer le site à la pose d’un implant futur;
  • Avant ou durant la pose d’un implant dans un os mince;
  • Avant ou durant la pose d’un implant à proximité du sinus;

De nos jours, il est rarement nécessaire de prélever votre os pour la greffe. Nous utilisons avec beaucoup de succès dans nos cabinets, des greffes humaines (provenant de donneurs), animales ou même synthétiques.

Votre chirurgien déterminera avec vous, grâce à un examen et des radiographies, si une greffe d’os est requise pour votre traitement d’implant(s) dentaire(s).

Durant la chirurgie

L’anesthésie

Les techniques d’anesthésie modernes permettent maintenant d’effectuer une chirurgie complexe en bureau sans inconfort. On utilise généralement les deux techniques suivantes afin de contrôler la douleur et l’anxiété :

    • anesthésie locale pour engourdir la région chirurgicale;
    • sédation intraveineuse pour vous endormir. Seuls des spécialistes certifiés, comme ceux de Montréal Maxillo-Facial, peuvent utiliser cette technique.

Votre chirurgien vous expliquera en détail le type d’anesthésie qui répond le mieux à vos besoins.